À la Une

Pour elle

Lisbonne. Je suis debout à l’entrée du BECO dos FRÓIS. Je regarde pendant un long moment la lumière épaissir et froisser le feuillage des ormeaux en contrebas.Je voudrais pouvoir la suivre dans son trajet, du ciel jusqu’à la mer à l’Ouest. Je voudrais pouvoir l’écouter glisser sur les façades au milieu de la musique moderne […]

Lire la suite Pour elle
À la Une

Première esquisse lisboète

Lisbonne. Premier crayon. CALÇADA DE SANTO ANDRÉ. Je me suis abrité sous le petit auvent du Café Silva pour vivre la pluie des yeux sans en craindre le reste. Fine d’abord, je l’entends et je la vois qui monte en force, jusqu’à prétendre faire concurrence au mouvement vertical du linge étendu aux fenêtres que personne […]

Lire la suite Première esquisse lisboète
À la Une

Sans inquiétude

« Salut la famille ! Ça va ? » C’est un samedi matin qui s’ébruite doucement, comme j’ai si souvent eu l’habitude d’en voir ici, de sourires sous des lunettes opaques, de conversations heureuses, de jus d’orange qui brillent sans éclat comme des soleils sur les tables, de cafés, d’eaux pétillantes dans lesquelles se figent et brûlent […]

Lire la suite Sans inquiétude
À la Une

Quelques fils entremêlés

J’aimerais tant toujours avoir le mot fluide. Trouver cet équilibre, ce fil, entre ce que je me plais à écrire et ce que m’offre le monde. Quelque que soit l’endroit, quels que soient les êtres autour de moi ou la force de la lumière ce jour-là, je devrais me jurer d’aimer, me jurer d’écrire, emporté […]

Lire la suite Quelques fils entremêlés
À la Une

Par un bel après-midi

Il m’a vu sourire. Il a compris. « Vous voulez une tasse neuve ? » Il s’était rapproché de ma table, il avait pris ma tasse pour la déposer prestement sous la machine magique. C’est une économie familière que je n’avais encore jamais vu et qui m’a fait plaisir. Je suis partagé entre l’intérieur et l’extérieur. […]

Lire la suite Par un bel après-midi
À la Une

Quelques images contre un café

Café. Les gens. J’écoute. Dans un silence qui ne cliquette que pour moi. Je vois. Je souris en pensée à toutes ces solitudes qui disparaissent, jetées au fond des tasses et des verres, toujours prêtes à s’évaporer dès qu’elles le peuvent au cœur des voix, au milieu des fumées qui volutent. Je vois les visages. […]

Lire la suite Quelques images contre un café