À la Une

rouge, rose et bleu

« Demi ou pinte ? » Ses gestes viennent habiller son verbe avant même que le couple n’ait le temps de répondre. Sûre d’elle, peut-être même sans y penser une seule seconde, je la vois de ses deux index dessiner deux quantités universelles. Elle reviendra avec deux pintes rouges. En tout cas, c’est comme cela qu’elle […]

Lire la suite rouge, rose et bleu
À la Une

Sans inquiétude

« Salut la famille ! Ça va ? » C’est un samedi matin qui s’ébruite doucement, comme j’ai si souvent eu l’habitude d’en voir ici, de sourires sous des lunettes opaques, de conversations heureuses, de jus d’orange qui brillent sans éclat comme des soleils sur les tables, de cafés, d’eaux pétillantes dans lesquelles se figent et brûlent […]

Lire la suite Sans inquiétude
À la Une

Le roucas entre pluie et soleil

J’ai pris le CHEMIN du ROUCAS BLANC. La carte du ciel, plus grise que bleue, vient adoucir la ville. La douceur sombre des nuages dicte sa règle jusqu’aux façades et jusqu’au sol, tirant vers elle chaque couleur, chaque singularité, chaque repli du relief disputé par la lumière ou l’ombre, tandis que quelques grosses gouttes font […]

Lire la suite Le roucas entre pluie et soleil

Croquis du Calife

Je suis face au 139 du Boulevard Bompard. J’adore ce boulevard. Il a quelque chose d’immuable, de doux, de serein. J’adore ses maisons, ses ocres, sa tranquillité et sa richesse qui n’a rien d’insolent. Je ne jalouse rien qui soit autour de moi ; je me promène avec une liberté qui fait de tout ce […]

Lire la suite Croquis du Calife

24 décembre marseillais

Pas de musique. Pas de musique. Les oreilles, pour les cris des gabians et des gens. Vieux-Port de Marseille, un 24 décembre. Vent d’Ouest. Pas froid, sec. « Allez, messieurs-dames, profitez, là.  » Grosses combis verdâtres. Nouvel arrivage. Tant mieux, parce qu’à 10 heures 27, tout est déjà presque parti. Au loin, vers le Cours […]

Lire la suite 24 décembre marseillais